lundi 16 juillet 2018

Séjour dans les Pyrénées

Voici la chronique de David, ami de Claude, qui a partagé avec nous cette semaine du 30 Juin au 7 Juillet dernier. Avec à la fin quelques photos pour illustrer ce super séjour.

Quand Claude m’a proposé de participer à un séjour dans les Pyrénées avec son club de Chabeuil, je
n’avais pas roulé avec lui depuis 4 ans. C’était le 14 avril 2014, il était venu rouler chez moi en
Ardèche ou nous avions fait un joli circuit de 116 km. Aussi incroyable que cela paraisse à cette
époque j’étais devant lui !!! Dans les Pyrénées ce ne fut pas la même limonade comme il dit, mais
moi confiant dans ce vieux souvenir j’abordai la première journée avec une confiance naïve dans mes
moyens, et à force de faire le cacou en plaine pendant 50 km, ce qui devait arriver arriva j’explosai la
chaudière à 5 km du sommet du col du Soulor que je finissais comme un zombie accroché à sa roue
comme à une planche de salut. Dure leçon mais leçon salutaire, le lendemain je me faisais discret
dans le groupe sans essayer de faire le malin, je suis arrivé en haut de Luz Ardiden pas très loin de
Martine et d’Olivier, je me suis rassuré et refait une petite santé. Ça s’est confirmé le lendemain au
Tourmalet, j’allais mieux, je termine au sommet devant Martine et à quelques minutes d’Olivier, une
ascension impressionnante avec un final Dantesque !!! Le lendemain je confirme à la Hourquette
d’Ancizan que je termine pas très loin de Jean-Luc et au col d’Aspin pas loin d’Olivier. Je finis le
programme des ascensions le surlendemain par le col du Soulor de nouveau mais coté Arrens que je
gravis en compagnie d’Olivier et le col de Spandelles ou cette fois je finis devant lui.

Voilà pour le volet purement sportif, mais pour moi le plus important dans ce séjour fut le volet
humain. Car j’ai fais la connaissance de personnalités aussi fortes qu’attachantes :

  • Olivier : grand organisateur et passionné de cartographie, il s’est démené toute la semaine pour donner satisfaction à tout le monde, un super président
  • Martine : compétitrice dans l’âme, qui ne lache pas facilement l’affaire, elle fut ma rivale de la semaine
  • Yvette : la baroudeuse infatigable, increvable, toujours partante avec une collection impressionnante de souvenirs d’ascensions dans la tête sans compter ses aventures en Amérique ou en Asie.
  • Michèle : qui a grimpé toute la semaine avec courage et ténacité et qui en plus prend le temps de faire des photos en route.
  • Jean-Luc : super grimpeur qui pendant sa journée de repos va courir seul en montagne !
  • Patrick : super courageux et régulier pour aller au bout
  • Christian Claude et Philippe : les costauds de la semaine qui se sont tiré la bourre devant
  • Enfin le deuxième Claude du groupe : lui c’est l’extra-terrestre, on dirait qu’il roule en mobylette !!!

Une leçon de vie pour laquelle je les remercie tous, car j’ai appris énormément au contact de chacun
d’entre eux.
Voilà ma petite chronique de la semaine en espérant retrouver tout ce joli monde pour rouler à
nouveau ensemble, je n’ai plus qu’à mettre du piment dans mes entrainements pour réduire l’écart
avec les meilleurs.

David Lopez le 9 juillet 2018

NB : n'oublions pas non plus les couples Troppé et Bonnardel qui ont également bien profité du séjour, chacun à leur façon.

Notre hôtel avec piscine et jacuzzi


En route pour le col du Soulor 
"petite" Michèle et les grands vélos du col de l'Aubisque


On a vaincu Luz-Ardiden !

Les derniers lacets de Luz-Ardiden

Vue sur la montée du col du Tourmalet

Les "Géants" du Tourmalet

En montant la Hourquette d'Ancizan

Sa Majesté le pic du Midi de Bigorre depuis le col d'Aspin

Blocage sur la route du col de Spandelles

Et un dernier col pour le séjour !

Le dernier apéro, snif...